Catégories
Biomimétisme

Jeunes pousses

Tout commence avec la rhizosphère

La rhizosphère

La germination nous inspire! ….à cause de la rhizosphère!

En deux mots, la rhizosphère c’est le micro réseau de valeur de la graine, des bactéries et des champignons qu’elle a encapsulés dans son enveloppe avant sa dormance et qui est le même que celui de la plante mère!

Lorsque la germination commence, ces micro organismes se réveillent également et commencent à constituer un réseau d’alimentation autour du germe et de son réseau racinaire naissant.

S’organiser pour se développer

La plante au stade de cotylédon est autonome en nutriments. Mais comme cela ne peut pas durer, elle organise son alimentation de deux façons:

  1. en continuant à croître de façon à produire des feuilles qui vont se nourrir grâce à la photosynthèse: utilisation de l’eau et du dioxyde de carbone pour élaborer des sucres nourrissants.
  2. en développant son réseau d’alimentation souterrain: pour ce faire elle va utiliser une partie des sucres qu’elle a fabriqués par le biais de la photosynthèse et qu’elle stocke dans ses racines. Elle libère une partie des ces sucres via ses racines, on appelle cela des exsudats racinaires. Ces sucres vont nourrir le microbiote racinaire et lui permettre de se développer: d’autres bactéries et d’autres champignons viendront ainsi se nourrir et se multiplier de façon exponentielle autour des racines!

Un réseau d’alimentation

Il s’agit d’un réseau d’alimentation, et non pas d’une chaîne alimentaire. En effet, ce petit monde se nourrit et se mange, mais dans un sol sain c’est la plante qui gère ce développement en contrôlant ses exsudats. Elle génére sa rhizosphère qui attire d’autres micro-organismes, et qui se développe en fonction des exsudats que la jeune pousse lui transmet.

Et dans mon organisation, ça sert à quoi?

Le lien avec les jeunes pousses, nous le faisons avec les projets entrepreneuriaux ou intrapreneuriaux que nous accompagnons

  • le porteur de projet démarre avec son ADN, ses ressources propres et son réseau de parties prenantes.
  • il développe ce réseau de valeur qu’il va nourrir , mais c’est lui qui impulse et qui gère l’alimentation du réseau
  • ce réseau bien développé va attirer de nouvelles parties prenantes

Vous avez un projet?

Réfléchissez à ce que vous apportez, votre ADN, votre rhizosphère?

Comment avez-vous prévu votre croissance? Pensez à la photosynthèse, quels sucres allez-vous produire pour attirer quelles parties prenantes? Comment développez-vous votre réseau?

Merveilleuse nature, tellement inspirante!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s